XVII°-XVIII° SIECLES

img_01

Château de Fontainebleau : la chapelle
de la Trinité. François Couperin y jouait
l'orgue construit par Clicquot.

Aux XVII° et XVIII° siècles, la Cour vient régulièrement tous les ans à l'automne –période des chasses- au château de Fontainebleau. A cette époque et jusqu'à la Révolution, les musiciens du roi sont répartis en trois groupes : la Chambre, l'Ecurie et la Chapelle.

 

Cette demeure royale reçoit ainsi Jean-Baptiste LULLY qui y crée, entre autres, le " Ballet des Saisons " le 23 juillet 1661, mais aussi Marc-Antoine CHARPENTIER, Michel-Richard DELALANDE, Marin MARAIS et François COUPERIN qui tient l'orgue Clicquot de la chapelle royale de la Trinité.

 

chapelle chateau Fontainebleau

L'orgue Cliquot de la chapelle de la Trinité

 

Le 17 août 1661, Jean-Baptiste LULLY est à Vaux-le-Vicomte. Ce soir-là, le propriétaire du château Nicolas Fouquet donne une fête somptueuse (qui provoqua sa disgrâce) pour accueillir le jeune Louis XIV. Lully et Molière y présentent pour la première fois la comédie-ballet « Les Fâcheux ».

Revenons au château de Fontainebleau où le 9 septembre 1677 on célèbre le baptème du premier né de LULLY : Louis. Le Roi et la Reine en sont le parrain et la marraine. Pour cette occasion on chante dans la chapelle haute Saint-Saturnin un « Te Deum » écrit tout exprès par le père du baptisé.

 

Baptème du fils de Lully Fontainebleau 1674

L'acte de baptème de Louis Lully à Fontainebleau,

en bas la signature de Jean-Baptiste Lully.

 

En 1681 le compositeur italien Paolo LORENZANI (qui vécut seize ans en France) y crée en présence de Louis XIV sa pastorale "Nicando e Fileno" sur un livret du Duc de Nevers, le neveu de Mazarin. En septembre 1725, on y joue « Le retour des Dieux sur la terre » composé par François COLIN DE BLAMONT à l’occasion des festivités du mariage de Louis XV.

C’est ce même roi qui séjournant au château accorde le 22 octobre 1733 le privilège royal de six années pour faire " graver, imprimer et donner au public plusieurs Sonates et autres ouvrages de musique instrumentale de sa composition " au violoncelliste virtuose Jean BARRIERE.

Plus tard, Jean-Jacques ROUSSEAU y crée son opéra bouffe " Le Devin du Village " le 11 octobre 1752 et André-Ernest-Modeste GRETRY y crée son opéra-ballet " La Caravane du Caire " le 30 octobre 1783.

img_02

Château de Fontainebleau : l'aile de la belle
cheminée où fut créé le " Le Devin du village "
de J-J. Rousseau en 1752.

Calendrier des musiques données au château de Fontainebleau sous l'ancien régime :

http://calendrier-musique-fontainebleau.over-blog.com/

 

Vers les années 1790, le compositeur, organiste et claveciniste lorrain Jean-François TAPRAY se retire à Fontainebleau après avoir été « maître de clavecin » à Paris et nommé Organiste de la Chapelle de l’Ecole Royale Militaire en 1768.

Arrivé à Fontainebleau en pleine période révolutionnaire, il dirige plusieurs fois, notamment en 1793 et 1794, des Choeurs avec Orchestre pour les célébrations patriotiques dans l’Eglise Saint-Louis devenue Temple de la Raison.

 

9

L'église Saint-Louis de Fontainebleau


Jean-Michel Saincierge
2004-2015
- Tous droits réservés -
Conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle,
les photos et les textes sont protégés par le Droit d'Auteur.